Explorer les données et poser des questions

Lorsqu'un volcan entre en éruption, combien de temps les habitants ont-ils pour évacuer ? Cela dépend. La lave descend les pentes et dévale plus rapidement sur un terrain escarpé. Au début des années 1990, les habitants de Kalapana, ville située dans la région de Puna au sud-est, ont bénéficié de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines, pour se préparer à une coulée de lave qui a finalement recouvert la ville. En revanche, une coulée de lave en 1950 a descendu le versant ouest du Mauna Loa et atteint la mer en quatre heures environ. Même si les scientifiques surveillent les mouvements de l'île en continu, il n'est pas possible de savoir combien de temps les gens qui habitent au bas du volcan auront pour se préparer.

Ouvrir la carte et explorer les données

Vous allez commencer par explorer les relations qui existent entre les zones menacées par les coulées de lave, les abris d’urgence et la population. A la fin, vous serez prêt à poser des questions auxquelles vous répondrez dans les leçons restantes.

  1. Accédez au groupe ArcGIS Online Analyser l'accès aux abris d'urgence sur l'île de Hawaï.
  2. Cliquez sur l’onglet Content (Contenu), puis sur la miniature de la carte Shelter Access Analysis (Analyse de l’accès aux abris) pour l’ouvrir.

    Carte Shelter Access Analysis

    La carte s'ouvre sur l'île d'Hawaï.

    Ile d'Hawaï

    Comme indiqué dans la légende, l'île est divisée en neuf catégories de risques de coulées de lave, d'un danger extrêmement élevé à un danger extrêmement faible. Sous les zones partiellement transparentes, des îlots de recensement symbolisent la densité de population (nombre d'habitants par mile carré) en nuances de gris. La carte montre également les emplacements des volcans et les abris d'urgence.

  3. Si vous n’êtes pas connecté à votre compte d’organisation ArcGIS, cliquez sur Sign In (Se connecter) et connectez-vous à l’aide des identifiants de connexion de votre compte d’organisation ArcGIS.
    Remarque :

    Si vous ne possédez pas de compte d’organisation, vous pouvez vous inscrire pour bénéficier d’une version d’évaluation gratuite d’ArcGIS.

  4. Sur la carte, cliquez sur un volcan pour afficher sa fenêtre contextuelle.

    Fenêtre contextuelle d'un volcan

    Le nom du volcan, son altitude, son type et la date de sa dernière éruption sont mentionnés.

    Astuce:

    Dans cet exemple, la barre de titre de la fenêtre contextuelle indique "1 sur 4". Lorsque vous ouvrez une fenêtre contextuelle, vous accédez également aux fenêtres contextuelles d’autres entités au même emplacement ou à proximité. (Elles peuvent se trouver dans la même couche ou sur différentes couches.) Cliquez sur la flèche blanche dans la barre de titre pour voir les autres fenêtres contextuelles.

  5. Ouvrez les fenêtres contextuelles des autres volcans.

    Hualalai, Mauna Loa et Kilauea sont actifs. Mauna Kea est éteint. Loihi est également actif, mais comme il est sous-marin, il ne constitue pas un facteur dans cette analyse.

  6. Sur le ruban au-dessus de la carte, cliquez sur le bouton Bookmarks (Géosignets), puis sélectionnez Kona.
  7. Ouvrez la fenêtre contextuelle d'un abri d'urgence.

    Fenêtre contextuelle d'un abri d'urgence

    Presque tous les abris d'urgence sur l'île sont des écoles.

  8. Fermez la fenêtre contextuelle.
  9. Sur le ruban au-dessus de la carte, cliquez sur le bouton Bookmarks (Géosignets), puis sélectionnez Hilo – Puna.

    Géosignet Hilo Puna

    La carte effectue un zoom sur la côte est de l'île. Hilo est la plus grande ville de l'île et la majeure partie de la population vit dans cette ville ou dans ses environs. A cette échelle, les îlots de recensement sont plus faciles à voir sous la zone menacée.

    Région de Hilo Puna

  10. Cliquez sur une zone menacée pour voir sa fenêtre contextuelle. (Si la fenêtre contextuelle d’une autre couche s’ouvre, utilisez la flèche dans la barre de titre de la fenêtre contextuelle.)

    Fenêtre contextuelle d'une zone à risque de coulées de lave

    Hilo se situe dans une zone très menacée, tout comme les endroits peuplés au sud.

  11. Ouvrez les fenêtres contextuelles des autres zones à risque de coulées de lave de la région.
  12. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur le bouton Bookmarks (Géosignets) et sélectionnez Kona.
  13. Ouvrez les fenêtres contextuelles des zones à risque de coulées de lave de cette région.

    La côte ouest est l'autre endroit où se concentre la population sur l'île. La plupart des gens vivent sur la côte Kohala, une zone moyennement à très menacée. Un grand nombre vit également dans la zone très menacée du versant nord-ouest du Mauna Loa, au sud.

  14. Utilisez les géosignets pour explorer les autres parties de l'île. Lorsque vous avez terminé, zoomez sur le géosignet Hawaii Island.

    Lorsque vous commencerez à utiliser les outils d'analyse au cours de la prochaine leçon, vous aurez besoin de votre propre copie de la carte.

  15. Sur le ruban, cliquez sur le bouton Enregistrer, puis sélectionnez Enregistrer sous.
  16. Dans la fenêtre Save Map (Enregistrer la carte), entrez le titre Shelter Access Analysis (Analyse de l'accès aux abris).

    Enregistrer la carte

  17. Cliquez sur Save Map (Enregistrer la carte).

    La carte est enregistrée dans votre page Content (Contenu) de l'organisation.

De nombreuses personnes, dans différentes parties de l'île, vivent dans des zones menacées par les coulées de lave. En règle générale, un grand nombre d'abris d'urgence sont proposés dans ces zones. Mais ces abris sont-ils réellement accessibles ? Comment mesurer l'accessibilité ? Quelles sont les parties très menacées de l'île qui peuvent nécessiter des abris supplémentaires ? Par la suite, vous allez utiliser des outils d’analyse afin d’évaluer l’accès aux abris pour les courageux qui se mettent en travers du chemin de Pélé.


Analyser l'accessibilité des abris

Vous avez précédemment exploré les relations qui existent entre les zones menacées par les coulées de lave, les abris d’urgence et la population. Vous allez maintenant analyser l’accessibilité en créant des zones isochrones autour des abris d’urgence. L'analyse isochrone utilise la distance ou le temps de trajet estimé le long d'un réseau de transport pour afficher la zone se trouvant à portée d'un emplacement donné ou d'un ensemble d'emplacements. Vous allez utiliser une valeur isochrone de 15 minutes pour définir un abri comme facilement accessible. Ce nombre a été choisi quelque peu arbitrairement et vous aurez la possibilité de répéter l'analyse ultérieurement avec d'autres valeurs pour évaluer les différents résultats.

Cette analyse n'a pas pour objectif de modéliser les conditions d'urgence. Dans une réelle situation d'urgence, toutes sortes d'événements peuvent se produire. Des itinéraires d'évacuation peuvent être coupés par une coulée de lave, des routes peuvent être embouteillées, des abris d'urgence eux-mêmes peuvent se trouver sur la route d'une coulée de lave, etc. Néanmoins, connaître les parties de l'île qui bénéficient d'un accès facile à un abri et celles qui n'en bénéficient pas, permet de parvenir à une meilleure planification.

Créer la couche isochrone

Vous allez continuer à utiliser la carte que vous avez enregistrée au cours de la dernière leçon. Si la carte est déjà ouverte dans votre navigateur, ignorez les trois premières étapes concernant la connexion et l'ouverture de la carte.

  1. Le cas échéant, connectez-vous à votre compte d'organisation ArcGIS.
  2. En haut de la page, cliquez sur Contenu.
  3. Dans Contenu, cliquez sur les points de suspension en regard de votre carte Web et sélectionnez Ouvrir dans la visionneuse de carte.

    Ouvrir dans la visionneuse de carte

  4. Le cas échéant, en haut de la fenêtre Détails, cliquez sur le bouton Contenu.

    La fenêtre Contents (Contenu) répertorie l'ensemble des couches de la carte et vous permet d'utiliser leurs propriétés.

    Remarque :

    Si vous continuez directement depuis la dernière leçon, la fenêtre Détails de votre carte affiche la légende. Si vous avez ouvert la carte depuis votre page Contenu, elle affiche le contenu. La fenêtre Légende permet d’examiner la carte et la fenêtre Contenu permet de l’utiliser.

  5. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche Emergency Shelters, puis cliquez sur le bouton Effectuer une analyse.

    Bouton Effectuer une analyse
    Astuce:

    Vous pouvez également accéder à la fenêtre Effectuer une analyse à partir du ruban.

  6. Dans le volet Effectuer une analyse, cliquez sur Utiliser la proximité, puis sélectionnez Créer des zones de desserte.

    Créer des zones isochrones

  7. Dans la fenêtre Create Drive-Time Areas (Créer des zones isochrones), pour Measure (Mesurer), vérifiez que l'option Driving Time (Temps de trajet) est sélectionnée. Définissez la durée sur 15 minutes.

    Définir le temps de trajet sur 15 minutes

  8. Laissez la case Use traffic (Utiliser le trafic) décochée.
    Remarque :

    Lorsque la case est décochée, l'analyse suppose que la circulation s'écoule librement et que les automobilistes respectent la limitation de vitesse. Ces conditions ne sont probablement pas celles d'un cas d'urgence, mais vous n'êtes pas censé baser les conditions de circulation sur un jour ou une heure en particulier.

  9. Dans Zones depuis différents points, cliquez sur Fusionner.

    Option Dissolve (Fusionner)

    L'option par défaut Overlap (Superposition) crée une zone isochrone unique pour chaque abri. La fusion des zones génère une entité en sortie au lieu de plusieurs. La même superficie totale est couverte.

  10. Nommez la couche de résultat Shelter in 15 minutes et ajoutez votre nom ou vos initiales à la fin pour que le nom soit unique dans l'organisation.

    Nom de la couche résultat

    Astuce:

    Un nom unique évite à votre couche de résultat d'analyse d'entrer en conflit avec la couche d'un autre membre de votre organisation.

  11. Cliquez sur Run Analysis (Exécuter l’analyse).

    Une fois l'analyse terminée, une nouvelle couche est ajoutée à la carte. Elle présente les zones de l'île qui se trouvent à moins de 15 minutes en voiture d'un abri.

    Couche isochrone sur la carte

  12. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche Shelter in 15 minutes. Cliquez sur le bouton More Options (Autres options), puis sélectionnez Rename (Renommer).

    Bouton Autres options

  13. Dans la fenêtre Rename (Renommer), changez le nom de la couche en Area within 15 Minutes of Shelter, puis cliquez sur OK.

    Renommer la couche isochrone

  14. Sur le ruban, cliquez sur le bouton Enregistrer, puis sélectionnez Enregistrer.

Changer les symboles de la couche des îlots de recensement

Vous voulez comparer la zone à moins de 15 minutes d'un abri aux zones peuplées de l'île, mais la symbologie de la carte rend l'opération difficile. Désactivez la couche Lava Flow Hazard Zones. Vous pouvez également modifier le mode de représentation des îlots de recensement. Bien que les îlots soient des zones, il sera plus aisé de voir dans quelle proportion la couche isochrone les recouvre si vous les affichez en tant que points. (Vous allez représenter chaque îlot par son point central.)

  1. Dans la fenêtre Contents (Contenu), décochez la case en regard de la couche Lava Flow Hazard Zones.

    Les îlots de recensement sont maintenant plus visibles.

  2. Dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez sur le nom de la couche Census Blocks pour afficher sa symbologie.

    Symbologie des îlots de recensement

    Les îlots de recensement en gris plus clair sont moins densément peuplés. Les îlots à forte densité ont tendance à être petits et agrégés autour de Hilo.

  3. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche Census Blocks, puis cliquez sur le bouton Changer de style.

    Bouton Changer de style

    Dans la fenêtre Change Style (Modifier le style), l'attribut symbolisé est 2010 Population {Pop 10}. Comme cet attribut a été normalisé par zone, les valeurs reflètent la densité de population, et non le nombre total, au sein de chaque îlot de recensement.

    Remarque :

    La normalisation par zone est généralement la meilleure façon de symboliser les quantités contenues au sein de zones de différente taille. Elle crée une base égale pour comparer des valeurs.

  4. Pour un style de dessin, sélectionnez Counts and Amounts (Size) (Totaux et montants [Taille]), puis cliquez sur Options.

    Exemple Counts and Amounts (Size) (Totaux et montants [Taille])

  5. Pour Taille, choisissez Spécifier la plage de tailles. Définissez la taille Min sur 6 px (pixels) et la taille Max sur 40 px.
  6. Cliquez sur le bouton Symbols (Symboles).

    Bouton Symbols (Symboles) de la palette de couleurs

  7. Dans la fenêtre Symboles, cliquez sur Remplissage, puis sur une couleur rouge-orange (#FF5500) pour modifier la couleur de remplissage du symbole.

    Nouvelle palette de couleurs

  8. Définissez la transparence du symbole sur 40 %.
    Astuce:

    Le niveau de transparence peut s'appliquer aux symboles d'une couche (comme ici), à la couche dans son intégralité, ou aux deux.

  9. Pour la couleur du contour, cliquez sur Contour et choisissez le blanc. Vérifiez que l'option Largeur de ligne est définie sur 1 px (pixel).
  10. Cliquez sur OK.
  11. Cliquez sur le bouton Polygones pour modifier le style des limites des îlots de recensement.
  12. Pour Contour, choisissez Aucune couleur puis cliquez sur OK.

    Contour sans couleur

  13. Dans la fenêtre Change Style (Modifier le style), cliquez sur OK, puis sur Done (Terminé).

    Sur la carte, la population de chaque îlot de recensement s'affiche sous la forme d'un cercle orange. Vous ne voyez pas les limites des îlots. En revanche, les cercles gradués vous indiquent comment la population est répartie sur l'île.

  14. Ouvrez les propriétés de la couche Census Blocks et sélectionnez Set Visibility Range (Définir la plage de visibilité).
  15. Cliquez sur World (Monde) et choisissez Cities (1:160,000) [Villes (1:160 000) ]. Cliquez sur un espace blanc de la fenêtre Contents (Contenu) pour fermer les propriétés.

    Définir la visibilité

    Sur la carte, les cercles des îlots de recensement disparaissent et dans la fenêtre Contenu, la couche îlots de recensement est grisée puisqu’elle est maintenant inactive. Les cercles des îlots de recensement réapparaissent et la couche devient noire pour indiquer qu’elle est active, lorsque vous effectuez un zoom avant.

  16. Zommez sur le géosignet Hilo – Puna et, si nécessaire, faites un zoom avant pour que les cercles des îlots de recensement s'affichent à nouveau.

    Ilots de recensement sous forme de symboles gradués

    Cette manière d'afficher les îlots de recensement permet de bien distinguer visuellement les endroits où les gens peuvent et ne peuvent pas atteindre un abri en moins de 15 minutes.

  17. Enregistrez la carte.

Modifier les symboles de la couche Area within 15 Minutes of Shelter

La couche isochrone se trouve en haut de la fenêtre Contents (Contenu) et s'affiche par conséquent au-dessus des autres couches de la carte. En règle générale, les couches d'entités surfaciques doivent apparaître sous les couches d'entités ponctuelles. Vous allez descendre la couche isochrone de quelques niveaux et changer sa couleur.

  1. Dans la fenêtre Contenu, cliquez à gauche de la couche Area within 15 Minutes of Shelter et faites-la glisser vers le bas jusqu'à ce qu'elle soit positionnée sous toutes les couches, à l'exception du fond de carte Rues.
  2. Pointez sur la couche Area within 15 Minutes of Shelter, puis cliquez le bouton Changer de style.
  3. Pour un style de dessin, sous Location (Single symbol) (Emplacement [Symbole unique]), cliquez sur Options.
  4. Cliquez sur Symbols (Symboles) pour modifier le symbole.
  5. Cliquez sur une couleur rouge-orange (#FF5500) pour modifier la couleur de remplissage du symbole.

    Paramètres de symbole

  6. Définissez la largeur de contour sur 0 px.
  7. Cliquez sur OK.
  8. Définissez la transparence sur 60 %.
  9. Cliquez sur OK, puis sur Done (Terminé) pour finaliser la modification du symbole.

    Symbologie de la couche isochrone sur la carte

  10. Effectuez un zoom sur le géosignet Hawaii Island (Ile d'Hawaï).
  11. Enregistrez la carte.

Vous avez déjà répondu à certaines des questions posées. Vous avez mesuré l'accessibilité des abris avec un temps de trajet de 15 minutes et vous pouvez voir sur la carte où se trouvent les zones peuplées à l'intérieur et à l'extérieur de cette couverture. Par la suite, vous allez créer une couche constituée exclusivement de zones très menacées. Cela vous permettra de vous concentrer sur l'accessibilité des abris dans les zones les plus à risque.


Associer des zones présentant de forts risques de coulées de lave

Vous avez auparavant déterminé les zones d’accès aux abris. Vous allez maintenant rechercher les zones présentant un risque élevé d’exposition aux coulées de lave. La plupart des éruptions sur l'île se produisent aux sommets et sur les rifts des volcans. Les rifts sont les régions où le volcan se divise ; la roche est moins dure et le magma atteint la surface plus facilement. Ces régions sont extrêmement menacées. Lorsque la lave parvient à la surface, elle descend le long des flancs du volant et suit la topographie locale. Les zones situées au bas des rifts sont susceptibles d'être classées comme des zones à risque élevé ou à risque extrêmement élevé.

Les classifications de l'exposition aux menaces représentent la probabilité, basée sur la preuve historique, selon laquelle une zone va être recouverte de lave dans le cas d'une éruption. Dans le cadre de cette analyse, vous allez traiter les trois catégories de risques les plus élevés de la même manière. Vous allez les combiner en une seule couche et masquer les zones à plus faibles risques sur la carte.

Le processus de combinaison des trois catégories de risques les plus élevés se divise en deux étapes. Avec l'outil Find Existing Locations (Identifier des emplacements existants), vous allez concevoir une expression de requête visant à rechercher les zones qui répondent aux conditions appropriées. Vous allez ensuite utiliser l'outil Dissolve (Fusionner) pour combiner ces zones en une seule entité.

Afficher les attributs des zones à risque

Votre expression de requête visant à rechercher les zones à risque élevé reposera sur les valeurs attributaires (valeurs de champ) dans la table de la couche Lava Flow Hazard Zones. Avant de concevoir la requête, vous allez examiner la table pour voir comment ces valeurs sont stockées.

  1. Le cas échéant, ouvrez la carte Shelter Access Analysis (Analyse de l'accès aux abris).

    Carte Shelter Access Analysis

  2. Dans la fenêtre Contenu, activez la couche Lava Flow Hazard Zones en cochant sa case.
  3. Pointez sur le nom de la couche Lava Flow Hazard Zones, puis cliquez sur le bouton Afficher la table.

    Bouton Afficher la table

    La table s’ouvre sous la carte.

    Table attributaire de la zone à risque de coulées de lave

    Astuce:

    Vous pouvez élargir la table en faisant glisser la barre blanche en haut de la table.

  4. Faites défiler la table pour voir les valeurs de l'attribut Severity (Gravité).

    Vous allez utiliser ce nom d'attribut et les valeurs présentes dans ce champ pour concevoir la requête.

  5. Lorsque vous avez terminé, pointez sur la couche Lava Flow Hazard Zones et cliquez de nouveau sur le bouton Table pour masquer la table.

Rechercher les zones à risque élevé

Vous allez maintenant concevoir la requête avec l'outil Find Existing Locations (Identifier des emplacements existants). Cet outil recherche des entités dans une couche en fonction des valeurs attributaires de la table ou des relations spatiales avec les entités dans une autre couche. Dans ce cas, vous avez uniquement besoin d'utiliser les valeurs attributaires. Les entités qui répondent aux conditions de la requête sont ajoutées à la nouvelle couche de résultat.

  1. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche Lava Flow Hazard Zones, puis cliquez sur le bouton Effectuer une analyse.
    Astuce:

    Vous pouvez également accéder à la fenêtre Effectuer une analyse à partir du ruban.

  2. Dans la fenêtre Perform Analysis (Effectuer une analyse), cliquez sur Find Locations (Rechercher des emplacements), puis sur Find Existing Locations (Identifier des emplacements existants).

    Outil Find Existing Locations (Identifier des emplacements existants)

  3. Dans la fenêtre Find Existing Locations (Identifier des emplacements existants), cliquez sur Add Expression (Ajouter une expression) afin d'ouvrir la fenêtre Add Expression (Ajouter une expression).

    Bouton Add Expression (Ajouter une expression)

    Dans la fenêtre Add Expression (Ajouter une expression), la ligne supérieure est déjà définie correctement : Lava Flow Hazard Zones where (attribute query).

    Fenêtre Add Expression (Ajouter une expression)

    L'expression signifie que vous êtes à la recherche d'entités dans la couche Lava Flow Hazard Zones, qui contiennent certaines valeurs attributaires non encore spécifiées.

  4. Sur la deuxième ligne de l'expression, cliquez sur la flèche pour afficher les champs de la table et choisissez Severity (Gravité). Laissez l'opérateur logique défini sur is (est).
  5. Sous la zone de saisie vide, cliquez sur Unique.

    Expression Extremely High Hazard

    La zone se transforme en liste déroulante contenant chaque valeur unique du champ Severity (Gravité). La première valeur répertoriée, Extremely High Hazard, figure parmi celles qui vous intéressent. (Les valeurs sont répertoriées dans l'ordre alphabétique.)

  6. Cliquez sur Add (Ajouter).

    Dans la fenêtre Find Existing Locations (Identifier des emplacements existants), l'expression est ajoutée à la requête.

  7. Cliquez de nouveau sur Add Expression (Ajouter une expression).
  8. Dans la fenêtre Add Expression (Ajouter une expression), créez l'expression Lava Flow Hazard Zones where Severity is High Hazard (Zones à fort risque de coulées de lave). Cliquez sur Add (Ajouter).

    Expression High Hazard

    La deuxième expression est ajoutée sous la première.

    Zone d'expression comprenant deux expressions

  9. Cliquez de nouveau sur Add Expression (Ajouter une expression).
  10. Créez l'expression Lava Flow Hazard Zones where Severity is Very High Hazard. Cliquez sur Add (Ajouter).

    Expression Very High Hazard

    Les trois expressions appropriées ont été ajoutées, mais la logique de la requête doit être rectifiée. Vous voulez identifier les entités qui répondent à l'une ou plusieurs de ces conditions, et non les entités qui répondent à toutes les conditions. (Aucune entité ne répond aux trois conditions, car une entité ne peut avoir qu'une valeur de gravité.)

  11. Dans la fenêtre Find Existing Locations (Identifier des emplacements existants), dans la zone de requête, cliquez sur le premier opérateur and (et) pour le transformer en or (ou).

    Zone d'expression comprenant trois expressions

  12. De la même manière, transformez le second and en or.

    Expression terminée

    Remarque :

    Lorsque deux expressions sont reliées par "and", une entité n'est identifiée que si elle répond aux deux conditions. Lorsque les expressions sont reliées par "or", une entité est identifiée si elle répond à l'une ou l'autre des conditions. Si vous combinez les opérateurs "and" et "or" dans une requête, vous devez grouper les expressions pour vous assurer que la logique est évaluée correctement. L'outil Group (Groupe) se trouve dans la palette d'outils en regard du bouton Add Expression (Ajouter une expression).

  13. Nommez la couche de résultat High Hazard Zones et ajoutez votre nom ou vos initiales à la fin pour que le nom soit unique dans votre organisation.

    Nom de la couche résultat

  14. Cliquez sur Run Analysis (Exécuter l’analyse).

    Lorsque la nouvelle couche est ajoutée à la carte, vous pouvez voir qu'elle couvre environ la moitié de l'île. Elle inclut toutes les entités qui possèdent une des trois valeurs de risque élevé.

    Zones à risque élevé sur la carte

  15. Renommez la couche en supprimant votre nom ou vos initiales.
  16. Enregistrez la carte.

Fusionner les zones à risque élevé

La couche des zones menacées représente la zone que vous voulez explorer plus attentivement, mais elle est encore composée de plusieurs entités avec des limites distinctes. Dans le cadre de cette analyse, vous traitez les zones à risque élevé, très élevé et extrêmement élevé comme étant d’importance égale ; vous allez donc fusionner la couche en une nouvelle couche contenant une seule entité.

  1. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche High Hazard Zones, puis cliquez sur le bouton Effectuer une analyse.
  2. Dans la fenêtre Perform Analysis (Effectuer une analyse), cliquez sur Manage Data (Gérer les données), puis sur Dissolve Boundaries (Fusionner les limites).

    Dissolve Boundaries (Dissolve Boundaries)

  3. Dans la fenêtre Dissolve Boundaries (Dissolve Boundaries), pour l'étape 2, acceptez l'option par défaut pour fusionner les zones qui sont superposées ou adjacentes. Ignorez l'étape 3, car vous n'avez pas besoin de statistiques.
  4. Pour l'étape 4, nommez la couche de résultat Combined High Hazard et ajoutez votre nom ou vos initiales. Cliquez sur Run Analysis (Exécuter l’analyse).

    Nom de la couche résultat

    La nouvelle couche couvre la même zone que la couche High Hazard Zones, de sorte que vous n'avez plus besoin de la couche High Hazard Zones.

  5. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche High Hazard Zones. Cliquez sur le bouton More Options (Autres options), puis sélectionnez Remove (Supprimer).
  6. Dans la fenêtre Remove (Supprimer), cliquez sur Yes, Remove Layer (Oui, supprimer la couche).
  7. Renommez la couche Combined High Hazard en High Hazard Zone.
  8. Enregistrez la carte.

    Zones à risque élevé fusionnées sur la carte

Copier et filtrer les zones à risque de coulées de lave

L'île est maintenant divisée en deux parties. La couche High Hazard Zone est la partie qui vous intéresse. Vous pouvez ignorer l'autre partie, c'est-à-dire tout le reste. Vous allez symboliser ces deux parties de manière à les distinguer. Pour ce faire, vous devez créer une couche à partir de la partie qui ne vous intéresse pas, c’est-à-dire toutes les zones à risque moyen et faible.

Vous pourriez pour cela faire appel à la méthode que vous avez utilisée pour créer la couche High Hazard Zone (une requête attributaire suivie d'une opération de fusion). Vous pouvez également y parvenir en appliquant un filtre. Comme l'outil Find Existing Locations (Identifier des emplacements existants), un filtre recherche des entités dans une couche en fonction de leurs valeurs attributaires. Au lieu de créer une nouvelle couche de résultat, toutefois, le filtre masque les entités qui ne répondent pas à la requête. Un filtre est une propriété d'affichage d'une couche et non un outil de création de données.

Vous allez créer une copie de la couche Lava Flow Hazard Zones et appliquer le filtre à la copie. Cette copie n'est pas un nouveau jeu de données, mais un affichage cloné de la couche Lava Flow Hazard Zones qui repose sur le même jeu de données. Vous pouvez créer plusieurs copies de ce type à partir du même jeu de données et attribuer à chaque copie différentes propriétés de la couche. Les copies peuvent coexister dans une carte Web ou être enregistrées en tant qu'éléments dans votre page Contenu et utilisées dans différentes cartes Web.

  1. Dans la fenêtre Contenu, sélectionnez la couche Lava Flow Hazard Zones. Cliquez sur le bouton Autres options, puis sélectionnez Copier.

    Une copie de la couche est ajoutée en haut de la fenêtre Contents (Contenu).

  2. Renommez la couche Lava Flow Hazard Zones – Copy en Medium to Low Hazard Zone.
  3. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche Medium to Low Hazard Zone, puis cliquez sur le bouton Filtre.

    Bouton Filtre

  4. Dans la fenêtre Filtre, choisissez Gravité dans la liste des champs.
  5. Configurez l'opérateur logique sur is not (n'est pas).
  6. Sous la zone de saisie vide, choisissez Unique.

    La zone se transforme en liste déroulante de valeurs. La première valeur, Extremely High Hazard, est celle qui vous intéresse.

  7. Cliquez sur Ajouter une autre expression.

    Expression de filtre

  8. Définissez la deuxième expression sur Severity is not High Hazard.
  9. Ajoutez une troisième expression et configurez-la sur Severity is not Very High Hazard.

    Trois expressions de filtre

    Remarque :

    Dans ce cas, une entité doit répondre aux trois conditions pour s'afficher. Elle ne doit pas correspondre à un risque extrêmement élevé, elle ne doit pas correspondre à un risque élevé et elle ne doit pas correspondre à un risque très élevé.

  10. Cliquez sur Apply Filter (Appliquer le filtre).
  11. Désactivez la couche Lava Flow Hazard Zones.
  12. Désactivez et activez la couche High Hazard Zone pour vérifier que cette couche et la couche Medium to Low Hazard Zone sont mutuellement exclusives.
  13. Enregistrez la carte.

    Vous allez maintenant modifier la symbologie de la couche Medium to Low Hazard Zone pour qu'elle ne soit plus mise en évidence.

Modifier les symboles des zones à risque

Cartographiquement parlant, la carte ne remplit pas le rôle souhaité. La modification des symboles des couches High Hazard Zone et Medium to Low Hazard Zone fera une grande différence.

  1. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche High Hazard Zone, puis cliquez sur le bouton Changer de style.
  2. Pour un style de dessin, sous Location (Single symbol) (Emplacement [Symbole unique]), cliquez sur Options.
  3. Cliquez sur Symbols (Symboles) pour modifier le symbole.
  4. Pour la couleur de remplissage du symbole, déplacez le curseur Transparency (Transparence) sur 100 %.

    Paramètres de symbole

  5. Cliquez sur Outline (Contour) et choisissez une couleur rouge-orange (#FF5500). Vérifiez que la largeur du contour est de 2 px.

    Couleur de contour rouge

  6. Cliquez sur OK.
  7. Dans la fenêtre Modifier le style, définissez la valeur globale de transparence sur 0 %.

    Transparence globale sur zéro

  8. Cliquez sur OK, puis sur Done (Terminé) pour finaliser la modification du style.
  9. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche Medium to Low Hazard Zone, puis cliquez sur le bouton Changer de style.
  10. Cliquez sur la flèche en regard de Choose an attribute to show (Choisir un attribut à afficher) et sélectionnez Severity (Gravité).

    Attribut de gravité

  11. Pour un style de dessin, sélectionnez Location (Single symbol) (Emplacement [Symbole unique]), puis cliquez sur Options.

    Exemple Location (single symbol) (Emplacement [Symbole unique])

  12. Cliquez sur Symbols (Symboles) pour modifier le symbole.

    Bouton Symbols (Symboles)

  13. Cliquez sur la couleur grise (#C2C2C2) pour modifier la couleur de remplissage du symbole, puis définissez sa transparence sur 40 %.

    Symbologie de la zone à risque moyen à faible

    Astuce:

    l'option Fill (Remplissage) est automatiquement sélectionnée, comme l'indique l'ombrage appliqué à l'option Fill (Remplissage) en haut de la boîte de dialogue.

  14. Cliquez sur Outline (Contour).
  15. Désactivez le paramètre Ajuster le contour automatiquement. Choisissez No color (Aucune couleur), puis cliquez sur OK.

    Contour sans couleur

  16. Cliquez sur OK, puis sur Done (Terminé) pour terminer.
  17. Déplacez la couche Medium to Low Hazard Zone sous la couche High Hazard Zone.
  18. Enregistrez la carte.

    Volet Contents (Contenu) et carte

    La zone à risque élevé est transparente avec un contour orange et les zones à risque moyen à faible sont partiellement masquées. La carte est maintenant centrée sur les zones que vous voulez explorer plus en détail.

Configurer les fenêtres contextuelles

Avant de poursuivre l'analyse, vous allez configurer les fenêtres contextuelles de vos couches. Les personnes avec lesquelles vous partagez la carte pourront cliquer sur les entités cartographiques pour obtenir des informations pertinentes.

  1. Sur la carte, cliquez quelque part sur la zone à risque élevé.

    Fenêtre contextuelle de la zone à risque élevé

    Cette fenêtre contextuelle n'est pas parfaite, mais dans tous les cas, vous n'avez pas réellement besoin d'une fenêtre contextuelle pour cette couche. Les utilisateurs de la carte sauront d'après la légende qu'il s'agit de la zone à risque élevé. Ils n'ont pas besoin d'autres informations.

  2. Fermez la fenêtre contextuelle.
  3. Ouvrez les propriétés de la couche High Hazard Zone et sélectionnez Remove Pop-up (Supprimer la fenêtre contextuelle).
  4. Cliquez une nouvelle fois dans la zone à risque élevé pour vérifier qu'aucune fenêtre contextuelle n'apparaît.
  5. Cliquez quelque part sur la zone à risque moyen à faible.

    Fenêtre contextuelle de la zone à risque moyen à faible

    Cette couche possède la même fenêtre contextuelle que la couche Lava Flow Hazard Zones dont elle est la copie. Une fenêtre contextuelle est inutile ici, car vous ne souhaitez pas attirer l'attention des utilisateurs sur cette portion de la carte.

  6. Supprimez les fenêtres contextuelles de la couche Medium to Low Hazard Zone.
  7. Effectuez un zoom sur le géosignet Hilo – Puna.
  8. Cliquez sur quelques abris d'urgence et îlots de recensement pour afficher leur fenêtre contextuelle.

    Fenêtre contextuelle des abris d'urgence et des îlots de recensement

    Ces fenêtres contextuelles sont déjà correctement configurées.

  9. Cliquez à un endroit de la couche Area within 15 Minutes of Shelter pour ouvrir sa fenêtre contextuelle.

    Fenêtre contextuelle du temps de trajet

    Cette fenêtre contextuelle est importante pour interpréter la carte, mais la configuration par défaut n'est pas utile. Vous allez personnaliser cette fenêtre contextuelle en associant votre propre texte à des valeurs provenant de la table attributaire de la couche.

  10. Fermez la fenêtre contextuelle.
  11. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche Area within 15 Minutes of Shelter. Cliquez sur le bouton Autres options, puis sélectionnez Configurer la fenêtre contextuelle.
  12. Dans la fenêtre Configure Pop-up (Configurer la fenêtre contextuelle), remplacez le titre de la fenêtre contextuelle par Emergency Shelter Access Area.
  13. Pour Pop-up Contents (Contenu de la fenêtre contextuelle), cliquez sur flèche vers le bas en regard de Display (Affichage), puis choisissez A custom attribute display (Un affichage de champ personnalisé).

    Pop-up properties (Propriétés de la fenêtre contextuelle)

  14. Cliquez sur Configurer.
  15. Dans la fenêtre Custom Attribute Display (Affichage d'attribut personnalisé), saisissez This area is within a fifteen-minute drive of an emergency shelter under normal driving conditions. Cliquez sur OK.
  16. En bas du volet Configurer la fenêtre contextuelle, cliquez sur OK.
  17. Cliquez de nouveau sur la zone isochrone.

    Fenêtre contextuelle de la zone d'accès aux abris d'urgence

  18. Fermez la fenêtre contextuelle.
  19. Effectuez un zoom sur le géosignet Hawaii Island (Ile d'Hawaï).
  20. Enregistrez la carte.

Vous avez créé une couche et symbolisé la carte pour attirer l’attention sur les zones à risque élevé de coulées de lave. Par la suite, vous allez examiner la localisation des abris et les zones isochrones plus attentivement.


Interpréter et partager les résultats

Vous avez précédemment analysé l’aspect physique du risque de coulées de laves. Qu'en est-il de l'aspect démographique ? Le paysage et la démographie d'Hawaï sont uniques. Votre carte offre une bonne impression générale de l'endroit où les gens vivent et de l'accessibilité des abris d'urgence, mais un examen plus approfondi vous permettra d'en savoir plus. Les endroits urbains et ruraux sur l'île sont proches les uns des autres. La répartition de la population est inégale et, dans de nombreux endroits, l'infrastructure est simple. (Par exemple, il existe de nombreuses routes non goudronnées.) En changeant les fonds de carte pour regarder à la fois les rues et l'imagerie, vous comprendrez mieux la relation entre la population, les abris et les zones isochrones.

Explorer la partie occidentale de l'île

Vous allez commencer par explorer la partie méridionale de la côte Kona, autour de la ville de Captain Cook, dans la partie occidentale de l'île.

  1. Le cas échéant, ouvrez la carte Shelter Access Analysis (Analyse de l'accès aux abris).
  2. Appliquez un zoom sur le géosignet Kona. Déplacez-vous légèrement vers le sud pour vous concentrer sur la zone à risque élevé.
  3. Ouvrez la table attributaire de la couche Emergency Shelters. Cliquez sur l'en-tête Nom et sélectionnez Tri croissant. Faites défiler la liste vers le bas, puis cliquez sur la ligne Konawaena High School pour sélectionner l'entité sur la carte.
  4. Cliquez sur l'entité sélectionnée sur la carte pour ouvrir sa fenêtre contextuelle, puis cliquez sur Zoom sur. Fermez la fenêtre contextuelle et fermez la table.
  5. Cliquez sur un symbole d'îlot de recensement situé en dehors de la zone isochrone.

    Fenêtre contextuelle d'un îlot de recensement

    Lorsque vous cliquez sur le symbole, le polygone de l'îlot de recensement est mis en surbrillance. Dans cet exemple, une partie de l'îlot se trouve à l'intérieur de la zone isochrone et une partie se situe à l'extérieur. Même si vous savez que 65 personnes vivent au sein de l'îlot, vous ne savez pas exactement où ils vivent. Certains, aucun ou tous peuvent vivre à moins de quinze minutes de l'abri le plus proche.

  6. Sur le ruban, cliquez sur le bouton Basemap (Fond de carte), puis sélectionnez Imagery (Imagerie).
  7. Cliquez sur le même symbole d'îlot de recensement qu'auparavant. Dans la fenêtre contextuelle, cliquez sur Zoom to (Zoom sur).

    Ilot de recensement sur le fond de carte d'imagerie

    L'îlot de recensement sélectionné est agrandi sur la carte.

  8. Définissez la transparence de la couche Area within 15 Minutes of Shelter sur 80 %.

    Limite de l'îlot de recensement

    A cette échelle agrandie, vous voyez l'emplacement des bâtiments. Pour cet îlot de recensement, il semble que presque tous se trouvent au sein de la zone isochrone.

  9. Déplacez la carte et examinez d'autres îlots de recensement dans la région.

    Beaucoup d'îlots sont de grande taille et peu peuplés. Si l'on en juge par l'emplacement des structures, il semble que la plupart des gens de cette région vivent effectivement au sein de la zone isochrone de 15 minutes.

Explorer la partie méridionale de l'île

La région de Kau, dans les parties sud et sud-est de l'île, est rurale, lointaine et peu peuplée.

  1. Appliquez un zoom sur le géosignet South Kona – Kau.
  2. Utilisez le fond de carte Rues.
  3. Définissez la transparence de la couche Area within 15 Minutes of Shelter sur 50 %.

    Kona-Kau au sud

    Même sans autre inspection, il est clair que la plupart des gens dans cette partie de l'île ne vivent pas au moins de 15 minutes d'un abri.

  4. Activez la couche Lava Flow Hazard Zones.

    Sous-division Hawaiian Ocean View

    La sous-division Hawaiian Ocean View, à la pointe sud de l'île, est adjacente au rift Mauna Loa, une zone à risque extrêmement élevé. Il peut être utile de positionner un abri dans cet endroit.

  5. Désactivez la couche Lava Flow Hazard Zones.

Rechercher la population de la sous-division Hawaiian Ocean View

Il pourrait être intéressant de savoir combien de gens vivent dans cette sous-division lointaine. Cette information peut également renforcer la thèse selon laquelle un abri d'urgence devrait être installé à proximité. Pour obtenir la population, vous pouvez tracer interactivement une limite autour de la sous-division, puis synthétiser la population à l'intérieur.

  1. Sur le ruban, cliquez sur le bouton Add (Ajouter), puis sélectionnez Add Map Notes (Ajouter des notes de carte).
    Remarque :

    Les annotations de carte sont des entités et du texte qui s'ajoutent interactivement à une carte.

  2. Dans la fenêtre Add Map Notes (Ajouter des notes de carte), changez le nom en Hawaiian Ocean View et cliquez sur Create (Créer).

    Ajouter des annotations de carte

  3. Dans la fenêtre Add Features (Ajouter des entités), cliquez sur le symbole Area (Surface).

    Symbole Area (Surface)

  4. Cliquez sur la carte à l'extérieur de la grappe des symboles d'îlots de recensement pour commencer à tracer un polygone. Déplacez le pointeur de la souris pour dessiner la limite, puis cliquez de nouveau pour ajouter un coin et changer de direction.
  5. Continuez à tracer un polygone qui entoure la sous-division. Lorsque vous avez terminé, double-cliquez pour terminer l'entité.
  6. Cliquez sur Close (Fermer) dans la fenêtre contextuelle de l'annotation de la carte. (Vous pouvez également cliquer sur Delete (Supprimer) pour tout recommencer.)

    Annotation de la carte sélectionnée

    L'annotation de la carte doit plus ou moins ressembler à celle de l'exemple.

  7. Sur le ruban, cliquez sur le bouton Details (Détails) pour arrêter l'ajout des notes de carte.
  8. Dans la fenêtre Contenu, pointez sur la couche Hawaiian Ocean View, puis cliquez sur le bouton Effectuer une analyse.
    Astuce:

    Vous pouvez également accéder à la fenêtre Effectuer une analyse à partir du ruban.

  9. Dans la fenêtre Perform Analysis (Effectuer une analyse), cliquez sur Summarize Data (Synthétiser les données), puis sur Summarize Within (Synthétiser - A l'intérieur).
  10. Dans la fenêtre Summarize Within (Synthétiser - A l'intérieur), pour l'étape 2, choisissez Census Blocks comme couche à synthétiser.
  11. Pour l'étape 3, définissez Field (Champ) sur 2010 Population et Statistic (Statistique) sur Sum (Somme).

    Paramètres de Summarize Within (Synthétiser - A l'intérieur)

    Vous obtiendrez une couche de la même forme que la couche Hawaiian Ocean View, mais avec une valeur de la population totale pour les îlots de recensement au sein de la limite de polygone.

  12. Nommez la couche de résultat Summarize Population et ajoutez votre nom ou vos initiales. Cliquez sur Run Analysis (Exécuter l’analyse).

    Nom de la couche résultat

    La nouvelle couche est ajoutée dans la fenêtre Contenu sous la couche Hawaiian Ocean View. (Les couches créées à partir d'annotations de la carte restent toujours en haut de la liste.)

  13. Supprimez la couche Hawaiian Ocean View de la carte.
  14. Sur la carte, cliquez sur la couche Summarize Population pour ouvrir sa fenêtre contextuelle.

    Fenêtre contextuelle de synthétisation des îlots de recensement

    La population de la sous-division est de 4 438. Maintenant que vous détenez cette information, il n'est pas nécessaire de conserver la couche sur la carte.

    Remarque :

    la valeur de la population peut varier légèrement.

  15. Supprimez la couche Summarize Population et enregistrez la carte.

Explorer la partie orientale de l'île

La partie orientale de l'île inclut la ville de Hilo, dont la population est d'environ 40 000 personnes.

  1. Effectuez un zoom sur le géosignet Hilo – Puna, puis zoomez de quelques niveaux sur la ville de Hilo.

    Hilo

    Il semble que presque la totalité de la ville de Hilo se trouve au sein de la zone d'accès de 15 minutes.

  2. Déplacez-vous vers le sud de la région, au sud de Kurtistown et à l'est de Mountain View.

    Ici, pour des raisons qui ne sont pas totalement claires, de nombreuses rues ne sont pas couvertes par la zone isochrone.

  3. Utilisez le fond de carte OpenStreetMap.

    Fond de carte OpenStreetMap

    La route principale qui se trouve dans le secteur est la HI 11. Il s’agit d’une autoroute à chaussées séparées représentée par une ligne jaune dotée d’une bordure de part et d’autre. Les autoroutes permettent de se déplacer rapidement et bénéficient de limitations de vitesse supérieures. Les routes dans le secteur d’Hawaiian Acres sont représentées par des lignes fines, ce qui indique qu’elles sont plus étroites et que leurs limitations de vitesse sont basses. L’analyse de la zone de desserte tient compte des limitations de vitesse ; les zones desservies par ces routes sont plus reculées au vu du temps de trajet pour s’y rendre.

  4. Poursuivez l'exploration des différentes parties de la carte avec ces trois fonds de carte, et d'autres si vous le souhaitez.
  5. Lorsque vous avez terminé, utilisez le fond de carte Rues, puis zoomez sur le géosignet Hawaii Island.
  6. Enregistrez la carte.
  7. Sur le ruban, cliquez sur le bouton Share (Partager).
  8. Dans la fenêtre Share (Partager), partagez la carte avec votre organisation ou avec tout le monde.

    Fenêtre Partager

    Lorsque vous partagez la carte, la fenêtre Mettre à jour le partage apparaît. Elle indique que les couches que vous détenez ne seront pas visibles aux autres utilisateurs, car elles ne sont pas partagées de la même manière que la carte.

  9. Cliquez sur Mettre à jour le partage pour régler les paramètres des couches répertoriées qui vous appartiennent de façon à pouvoir les afficher sur la carte Web.

    Une fois la carte partagée, vous pouvez optimiser l'expérience utilisateur en créant une application Web.

  10. Cliquez sur Done (Terminé).

Dans cette leçon, vous avez étudié la relation liant la population, les abris d’urgence et les zones à risque élevé de coulées de lave. Vous avez évalué l'accessibilité des abris à l'aide d'une analyse isochrone. Vous avez fait appel à d'autres outils d'analyse pour combiner les zones à risque le plus élevé sur une seule couche de la carte et symbolisé cette couche pour faciliter un examen plus approfondi. En appliquant un zoom avant et en changeant de fond de carte, vous avez pu constater la bonne couverture de la zone d'accès aux abris sur les lieux peuplés. Vous avez identifié une zone de la carte où un nouvel abri serait nécessaire et vous avez trouvé une raison plausible expliquant pourquoi des parties du réseau de transport à proximité de la ville de Mountain View ne permettaient pas d'accéder aux abris.

Vous trouverez plus de leçons dans la Bibliothèque des leçons Apprendre à utiliser ArcGIS.